Présentation des activités prévues 

Face au défi soulevé par les mouvements de terrain sur l’arc alpin, le projet AD-VITAM propose aux gestionnaires publics une aide à la décision pour leurs actions de prévention, de prévision et d’alerte, sur la base des prévisions météo (notamment les précipitations). Avec pour résultat une amélioration de la résilience des territoires concernés, sans impact pour l’environnement ni l’activité économique. 

Deux approches s’appliquent selon qu’il s’agisse de glissements superficiels ou de glissements profonds.

Les glissements superficiels se forment au niveau des terrains superficiels, sur des versants pentus, et sont la conséquence immédiate des précipitations brèves et intenses. Ils touchent une superficie importante du territoire se comptant, après les événements principaux, à des centaines ou milliers par km². Il s’agit de phénomènes qui ne peuvent être contrôlés individuellement et pour lesquels l’activité de prévention, de prévision et d’alerte doit passer par :

  • la délimitation cartographique des zones de versant par le biais de modèles basés sur des techniques de Système d’Information Géographique (SIG) ;
  • la détermination des caractéristiques des pluies (durée, intensité) qui déclenchent les phénomènes de glissements de terrain ;
  • l’application de modèles d’alerte basés sur la prévision de pluies.

Les glissements profonds ont des réponses souvent non linéaires par rapport aux pluies, et peuvent être caractérisés et délimités de façon unitaire.  Ils peuvent être instrumentés avec des systèmes de monitoring. L'analyse et la comparaison, dans le temps, des résultats des suivis ainsi que des pluies, permettent de comprendre le comportement des différents niveaux du glissement, et de déterminer des seuils d'alerte inhérents à chaque glissement.

Le développement des outils opérationnels destinés aux gestionnaires locaux pour la gestion des glissements de terrain nécessite donc de caractériser avec précision les phénomènes. Aussi, pour mener à bien cet objectif, le WP3 sera divisé en trois activités :

  • mise à jour des inventaires de mouvements de terrain disponibles avec collecte/structuration/présentation des données relatives aux événements des huit dernières années, et inventaire des épisodes météorologiques ;
  • étude des relations pluie-glissements de terrain par analyse du rapport existant entre les niveaux de pluie et de déclenchement des glissements de terrain afin d'obtenir des informations précises sur les rapports pluies-déclenchement des glissements de terrain, pour différents épisodes passés, dans différents contextes géo-morphologiques et pour différentes typologies de mouvements de terrain ;
  • évaluation des rapports existant entre pluies-mouvements de versant à grande échelle, sur l’ensemble des Alpes Occidentales, à travers l'analyse des données interférométriques satellitaires afin de permettre aux administrations concernées (régionales et locales) d'avoir à disposition des éléments essentiels pour la planification des mesures préventives / prévisionnelles et d'alerte par rapport aux mouvements de terrain. 

Les sous-catégories du WP3 sont :

Cartes des glissements de terrainRelations pluie/glissementsAnalyse par interférométrie satellitaire